mardi 28 décembre 2010

VMware et TOIP

Le concept de virtualisation s’applique aujourd’hui aux applications, aux postes de travail et aux serveurs.

Quel rapport entre la virtualisation serveurs et la téléphonie sur IP ? Pour construire une solution de téléphonie sur IP de plus en plus de constructeurs nous propose de virtualiser leur IPBX.


Mettre en œuvre de la virtualisation en environnement XOIP c’est faire en sorte de rassembler sur une même machine physique, un même serveur (IBM, HP ou propriétaire) l’intelligence de téléphonie, la console d’administration et ou une solution de communications unifiée.


Les outils de virtualisation sont nombreux. Les principaux étant les suivants :
* Microsoft Hyper-V
* Citrix XEN bâti à partir d’une solution Open source
* VMware


Dans une architecture XOIP virtualisée force est de constater qu’il existe un leader incontesté : VMware. Seul AVAYA utilise XEN dans sa solution Aura System Platform.

Je vous propose aujourd’hui d’explorer les différents composants VMware et en particulier le produit vSphere4.

Celui-ci se compose de deux types de composants : un de type infrastructure et un de type applications.


Le composant d’infrastructure assure les fonctions de virtualisation et de regroupement des ressources matérielles. Il s’appuie sur un hyperviseur de type ESXi ou ESX. Celui-ci isole et partage les ressources matérielles entre les machines virtuelles.


Le module DRS (Distributed Ressource Scheduler) alloue de façon dynamique les ressources de calcul aux machines virtuelles en fonction de priorités définies par l’administrateur.


vStorage lui optimise l’utilisation des systèmes de stockage.

Le composant applications contrôle le niveau de service des applications exécutées sur la plate-forme vSphere, quels que soient leur type ou le système d’exploitation.


vMotion la fonctionnalité la plus connue permet la migration à chaud des machines virtuelles entre serveurs, sans interruption pour les utilisateurs ni perte de service.


High Availability (HA) assure le redémarrage automatique et économique de toutes les applications en quelques minutes en cas de panne du matériel ou du système d’exploitation.


Fault Tolerance (FT) lui traite la disponibilité à chaud. Il fait en sorte qu’il n’y aie pas d’interruption du service ni de perte de données assure une disponibilité continue, sans perte de données ni interruption de service, de toute application.


Outre le dimensionnement des machines virtuelles il convient d’examiner la compatibilité de la solution de téléphonie sur IP avec les composants ci-dessus.

0 commentaires: