dimanche 11 novembre 2007

Un peu de sécurité

On parle beaucoup de sécurité en VOIP et TOIP quels sont les risques ?

Les communications XOIP semblent moins sécurisées que celles passées à partir d’un poste analogique. Aux risques inhérents à la téléphonie traditionnelle (dégradation de l’infrastructure physique) il convient d’ajouter tous les risques auxquels sont exposés les réseaux de données.

Le flooding, la transmission de paquets anormaux sont des phénomènes qui peuvent altérer la qualité des échanges.

Le détournement d’une communication call hijacking s’opérant de façon logiciel suscite un sentiment de peur qui n’existe pas en téléphonie traditionnel.

La composante sécurité réseau hier quelques peu délaissée doit désormais être prise en compte dans le cadre d’un projet de téléphonie sur IP.

Heureusement de très nombreuses solutions techniques existent.

Au niveau des switchs l’authentification des ipphones via leur adresse MAC, l’impléméntation de VLAN.

La mise en place des fonctionnalités IPS et ou Firewall dans les routeurs CISCO.

Pour les sites plus important la mise en place de boitier Appliance UTM.

Et enfin le cryptage des flux RTP.

0 commentaires: